Vous êtes ici : Accueil » Blog » LES INONDATIONS DANS LE SUD DU MAROC

» LES INONDATIONS DANS LE SUD DU MAROC


LES INONDATIONS DANS LE SUD DU MAROC

INONDATIONS

 

 

Oui , cette énorme dépression atmosphérique en face du Maroc est exceptionnelle en ce fin de Novembre.2014…MAIS détectée à temps par notre Météo nationale qui a émis et a annoncé une ALERTE à temps des le 23/11.

La réactivité des dispositifs de vigilance , de suivi et d’accompagnement sur le niveau préfectoral de Souss – Draa n’ont pas agi à la mesure de l’alerte…Et la tragique perte d’une 40 de citoyens n’a pas été empêchée…
QUI EN EST RESPONSABLE ?
Les tentatives de secours limitées et portées aux victimes étaient archaïques et vaines…
POURQUOI ? 
Les images véhiculées par les citoyens sur les actions de la Protection Civile dévoilent leur inefficacité d’intervention à cause du manque du matériel adéquat d’une part, et d’absence du professionnalisme des gestes de sauvetage d’autre part.(exp, voir certaines vidéos, surtout celle de leur action sur Oued alWaeer à Taroudante hier le 28/11…)
Idem pour les valeureux éléments de la Gendarmerie ou les Forces Auxiliaires…
Ces corps professionnels ne sont pas à blâmer systématiquement et en faire le « prétexte » des défaillances criantes des institutionnels.
ÉTAIENT – ils PREPARES à ces situations ?
Ces crues et leurs DRAMES ont démontré aussi à quel point nos concitoyens sont inconscients face aux risques et au DANGER
(exp.des chauffeurs qui ont péri et ont entraîné la mort d’innocents – clients…)
POURQUOI un TEL DÉFICIT de CIVISME ?
Que DIEU les couvre de sa MESIRICORDE.
Après ces CONSTATS, essayons d’analyser OBJECTIVEMENT les causes des tragiques impacts de ces intempéries dans une APPROCHE macro – nationale :
1) Comment se fait – il que cette RN.1 (route nationale) qui relie Agadir à Laayoune (par Ait-Melloul, Tiznit, Bouizakern – Guelmim – Tantan- Laayoune- Boujdour – Dakhla) est encore dans ces états / situations d’infrastructures médiocres et fragiles ?
Est-ce que cet AXE routier stratégique sur l’échiquier national ne mérite t-il pas devenir une AUTOROUTE ?
Les différents pauvres citoyens pressés qui nous ont tragiquement quitté auraient pris le TRAIN si ces provinces étaient reliées en chemin ferré (ONCF)…d’où la question FONDAMENTALE :
POURQUOI DEPUIS 1975, L’ÉTAT marocain n’a t-il pas DOTÉ nos provinces de ces INFRASTRUTURES BASIQUES à tout développement EQUITABLE et CONSOLIDER notre UNITE nationale humainement et spatialement ?
Et à l’échelle locale, il faut que les militants de la SOCIÉTÉ CIVILE réagissent activement et utilement en poursuivant PENALEMENT ceux qui ont autorisé une URBANISATION des zones innondables (exp. Goulimine ,Lakhssas, Sidi-Ifni,Tiznite…) ou ceux qui ont réalisé des équipements défaillants (routes ou ponts..) emportés par les crues.
Ainsi, ils feront preuve CONCRETE de la mise en application de la Nouvelle Constitution 2011 qui donne aux FORCES vivantes de notre NATION d’INFLUER sur le devenir de NOTRE NATION.
Mohamed Bajalat
FORUM IZORANE N’AGADIR

Discussion