Vous êtes ici : Accueil » Blog » Commémoration de la 54ème nuit du 2 ramadan

» Commémoration de la 54ème nuit du 2 ramadan


Commémoration de la 54ème nuit du 2 ramadan

Comme annoncé dans le programme de commémoration de la tragique 54ème nuit du 2 Ramadan, les adhérents et sympathisants d’IZORANE se sont retrouvés par une singulière douce fin d’après-midi brumeuse, au cimetière des « Chouhadas = martyrs » de Bensergao autour de la « fosse commune » des victimes du séisme de Février 1960…Ils arrivèrent par petits groupes d’ages différents…et d’autres par un bus affrété pour la mission de transporter ces anciens d’Agadir, de la mosquée Mohamed V de Talbordjt vers Bensergao… Après les chaleureux « salamaleks » des retrouvailles, Tout ce monde, d’une centaine de pélerins environ, s’est assemblé devant un speetch du président du Forum IZORANE qui expliquait le choix de venir cette année sur la « fosse commune » de Bensergao et l’intention de l’association de mettre à niveau ce cimetière en hommage aux victimes de 1960. Ensuite, sous une atmosphère imprégnée de grande religiosité, l’assistance a écouté le prêche du Fkih maitre BASQUAW qui portait sur l’impératif d’entretenir les lieux des sépultures correctement , au-delà des différences de croyances, selon les préceptes du prophète Sidna Mohamed et d’enchaîner sur le devoir de respect des cimetières dans leur intégrité matérielle et morale…en rappelant que toute modification sur ces lieux de tombes doit être sujette à un avis clair du conseil des Oulémas, c’est-à-dire une Fatwa. Ces propos viennent réconforter le bureau d’Izorane dans sa quête auprès des autorités locales à intervenir pour faire respecter ces tombes collectives du drame du 29 février 1960, surtout à Agadir Ofella et Bensergao… Ce rituel s’est achevé par une prière de Clémence et de Miséricorde au bénéfice des martyrs. Vers 18h30, M Askatti Abdelhamid, architecte d.p.l.g , assisté de son collègue M Castro, ont présenté une maquette de mise à niveau et de valorisation de ce cimetière, ainsi que celle déjà exécutée pour les cimetières d’Ihchach…avec l’espoir que les autorités locales, à leur tete le conseil communal, ainsi que les autres partenaires de la ville vont contribuer à la réalisation rapide de ce projet de « Mémoire collective » …


Discussion