Vous êtes ici : Accueil » Blog » Hommage au grand coureur cycliste,Haj Abdallah Rami

» Hommage au grand coureur cycliste,Haj Abdallah Rami


Hommage au grand coureur cycliste,Haj Abdallah Rami

Par : M. M’Bark CHBANI,

M'Bark CHBANIDans le cadre de la célébration du 54ème anniversaire de la nuit du 02 Ramadan 1379 (cor. au 29 février 1960),le Forum Izorane n’Agadir a rendu hommage à trois de nos concitoyens pour leur contribution au rayonnement de la ville d’Agadir.Ces trois personnalités cités à l’honneur sont Mme Jamila El Yahayaoui Arsalane,ancienne assistante sociale à l’Hôpital Hassan II, Haj Abderrahmane Cheddak, ancien fonctionnaire à l’urbanisme et Haj Abdallah Rami ancien employé à l’ONE.

Haj Abdallah Rami,à qui le Forum Izorane a donc rendu  hommage le samedi 10 août 2013 lors de la brillante cérémonie ‘’Tourkza’’organisée à l’amphithéâtre de la Chambre de Commerce,d’Industrie et de Services d’Agadir,est né le 01 janvier 1933 à Taroudant.A 16 ans,il  monte à Agadir où il commence à travailler chez un cycliste du quartier Founty.Quatre ans plus tard,il décide de s’installer à son propre compte.Et en 1957,il change complètement de cap et entre à l’ONE (Office National de l’Electricité) où il est engagé comme employé.Après une carrière bien remplie,il prend une  retraite bien méritée en1988.

Donc,après avoir fait du vélo de ville du temps de sa scolarité comme tous les enfants de son âge à Taroudant,il achète un vélo ‘’demi-course’’ à Agadir en 1950.Celui-ci ayant un cadre trop grand pour lui,il décide alors de le changer et se paie,cette fois-ci,un vrai vélo de course avec lequel il participe,pour la première fois,à une course officielle sur route : Agadir-cap Ghir et retour sous les couleurs du VCA (Vélo Club d’Agadir).

Désormais,Abdallah Rami,qu’on surnommait ‘’Abdallah Founty’’,participera régulièrement à toutes les courses organisées en circuit fermé à Agadir (ville nouvelle,quartier industriel,sept étages,…) ou sur route dans la région (Agadir-Taroudant et retour,Agadir-Tiznit et retour,Agadir-Aït Baha et retour , Aoulouze-Agadir,Agadir-Tamri et retour avec arrivée à la Kasbah d’Agadir Oufella…).A cette époque-là,les distances étaient de 60 à 80 kms pour les circuits et 150 à 200 kms,voire plus pour la route.



Il est à signaler que Rami et ses camarades de VCA participaient également aux courses cyclistes organisées dans d’autres villes du Royaume telles que Casablanca,Mazagan (El Jadida),Marrakech,Safi ,Rabat.Abdallah a aussi participé à la grande classique Casablanca-Kénitra-Casablanca par Sidi Bettache.En ce temps-là,les cyclistes gadiris se déplaçaient à leurs frais et prenaient le car le samedi pour rallier la ville de départ où ils couraient le dimanche,et reprenaient la route ,le soir-même,pour être à leur travail le lundi matin.Ce n’est qu’en 1958,qu’ils commencèrent à se déplacer en voiture comme aujourd’hui.

Quant aux  entraînements,ils avaient souvent lieu au petit matin à la lumière des dynamos (les routes n’étaient pas très encombrées comme aujourd’hui car il y avait très peu de voitures) ou les dimanches où il n’y avait pas de compétition.Mais cela ne les avait pas empêchés,lui et les coureurs de sa génération,de s’illustrer dans des courses âprement disputées auxquelles prenaient part de nombreux étrangers:des français,des espagnols et des portugais notamment.

Et parmi les nombreux souvenirs que Si Abdallah garde de cette belle époque,figure  notamment sa participation au fameux circuit du Lido à la corniche de Aïn Diab à Casablanca en 1956 où il s’est classé 2ème.Il courut aux côtés des grands noms du cyclisme national de l’époque,les Mohamed ben Ahmed Bahloul,Driss Ben Abdeslam,Mohamed El Gourche,Driss Mhani et son frère,Driss Ramdane,Salah ben Omar…Il participa également au G.P.(Grand Prix) Oulmès en 1957(07 étapes et 150 partants) et prit la 15ème place,et se distingua au G.P. du Sud (Aoulouze-Agadir) où il fit une fois 7ème puis 2ème.Abdalah Rami a eu l’honneur de participer au Tour du Maroc cycliste en 1967 au sein de l’équipe’’C’’.Il termina le Tour et prit la 27ème place au classement général.

Coureur complet,Rami dominait le cyclisme régional et moissonnant les lauriers.Excellent mécanicien cycliste,il était capable de changer un boyau et de le gonfler en 37 secondes ( en ce temps-là,le coureur devait se débrouiller tout seul en cas de panne,et c’est pour cela que les cyclistes emportaient avec eux au moins deux boyaux de secours dont l’un fixé sous la selle et l’autre sur le tube vertical) et un ou deux bidons placés sur le guidon et sur le tube oblique et parfois un troisième,en cas de besoin,dans la poche arrière du maillot.

Haj Abdallah Rami a été également dirigeant au sein des clubs dont il a eu l’honneur de défendre les couleurs,à savoir le VCA (Vélo Club D’Agadir),le Club Trois Etoiles,et le VAA (Vélo de l’Avenir d’Agadir).A noter aussi qu’il courut également,au début des années soixante,sous les couleurs du club de l’AMPA,et fut à l’origine de la création d’une section cyclisme au Hassania d’Agadir au début des années quatre-vingts.

Mordu du vélo,Si Abdallah ne raterait pour rien au monde,l’arrivée du Tour du Maroc à Agadir.Aussi,allait-il souvent,à vélo ou en voiture,à la rencontre de la caravane du Tour au Toboggan lors de l’étape Essaouira-Agadir.Il continue d’ailleurs à s’intéresser à tout ce qui     a trait au cyclisme,et assiste très souvent aux courses cyclistes disputées à Agadir et  dans la région.Et en spectateur averti,il n’hésite pas à prodiguer ses judicieux conseils aux jeunes cyclistes  gadiris.


hommage-a-M-abdellah-rami-2

Discussion